Rémi Gaston-Dreyfus, l'homme aux quatre vies

Acteurs
Outils
TAILLE DU TEXTE
Fondateur et président de GDG Investissements, investisseur-développeur indépendant spécialisé dans les restructurations complexes de bâtiments tertiaires, Rémi Gaston-Dreyfus a beaucoup entrepris avant de plonger dans l'immobilier. Retour sur ce parcours atypique.  Il aime les mots, l’art, et la photographie. Il dit avoir déjà eu plusieurs vies. Et, sûr, ce n’est pas fini. En juillet dernier, Rémi Gaston-Dreyfus, dans les bureaux de GDG Investissements, s’est raconté, lui l’ancien avocat du Barreau de Paris - "je l’ai quitté car je ne voyais plus assez mes clients" -, lui l’entrepreneur, créateur d’une société spécialisée dans la biotechnologie appliquée à l’horticulture - "elle est tombée brutalement avec la guerre du Koweït" -, lui l’opportuniste passionné, devenu actionnaire et président de l’agence de photojournalisme Gamma, finalement revendue à Lagardère. Face à nous, donc, un touche-à-tout qui, après une "introspection d’un an", a trouvé "un trait d’union aux trois vies précédentes" : l’immobilier. "Si tu me trouves une circulation verticale cohérente, j'achète !" "J’ai découvert, s’il le fallait encore, que j’aimais (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE