Euroméditerranée : Hugues Parant sur la sellette

Acteurs
Outils
TAILLE DU TEXTE
La crise couve à la tête d’Euroméditerranée. Depuis plusieurs semaines, les bruits couraient sur des dissensions entre Laure-Agnès Caradec (LR), l’adjointe à l’urbanisme marseillaise qui préside l’EPA Euroméditerranée, et Hugues Parant, le directeur général de l’établissement public nommé en mars 2017. La crise a éclaté au grand jour lors du dernier conseil d’administration de l’EPAEM, ce 3 juillet. Dans une déclaration liminaire aux 19 membres du CA, Laure-Agnès Caradec a fustigé les méthodes de management du directeur, sans jamais le nommer, reprochant notamment un manque de transparence sur les dossiers stratégiques.A l’issue de cette déclaration préparée en amont, l’élue a décidé de lever la séance, ignorant le reste de l’ordre du jour préparé par la direction de l’EPAEM. Sans susciter la moindre réaction des autres administrateurs, notamment des dix représentants de l’Etat... Comme un désaveu pour l’ancien préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (de 2010 à 2013), lequel a été recasé à la barre d’Euroméditerranée à l’hiver 2017 par le gouvernement Cazeneuve (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE