23
septembre 2018

Poitou-Charentes : une SAC pour fédérer 24 000 logements

Habitat
Outils
TAILLE DU TEXTE
Décidément les bailleurs sociaux ont du mal à digérer la loi de finances 2018 et notamment la partie concernant la réduction du loyer de solidarité (RLS). En Poitou-Charentes, l’heure est donc à la recherche d’économies. Le 19 janvier dernier, lors des vœux au personnel, Dominique Rabelle, présidente d’Habitat 17, en Charente-Maritime, a annoncé la création dans les prochains mois d’une Société anonyme de coordination (SAC) qui rassemblera Habitat 17, Logelia (bailleur charentais) et Habitat de la Vienne. Présentée comme une solution pour "assurer la pérennité" d’Habitat 17, cette structure permettra aux trois organismes de centraliser des services mutualisables et par conséquent de réaliser des économies (informatique ou encore achat). "Chaque office conservera son autonomie, son conseil d’administration, son personnel et sa propre stratégie. La SAC aura pour vocation d’être un outil de prestations de services rassemblant plus de 24 000 logements", a expliqué Dominique Rabelle qui a également tenu à préciser que le RLS représentera pour Habitat 17 "une perte d’environ 1,5 M€ chaque année car toutes les règles du jeu ne sont pas encore connues". Néanmoins, le bailleur n’entend pas (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE