Hénin-Beaumont : la patiente reconquête de la fosse Ste-Henriette

Habitat
Outils
TAILLE DU TEXTE
La reconquête de la friche minière Sainte-Henriette, à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), se poursuit. A l'horizon de l'ancienne fosse, barré par deux terrils, sont annoncés mille logements, un groupe scolaire et 50 000 m2 de bureaux et de services. Pour l'heure, cent appartements et maisons ont été construits par le promoteur Demathieu & Bard et pour la plupart vendus au bailleur Maisons et Cités. L'un des immeubles livrés l'été dernier répond aux critères des constructions passives. Demathieu & Bard vient d'obtenir un permis de construire un bâtiment tertiaire de 2 200 m2 sur deux étages. Par ailleurs, un appel à manifestation d'intérêt va être lancé sur un bâtiment de 2 500 m2 autrefois utilisé par les Houillères. Une concertation doit aussi être engagée sur une vaste partie de la friche pressentie comme pôle d'échanges, dans la perspective de la réalisation d'un lien ferroviaire rapide entre la métropole et le bassin minier. Il s'agit de déterminer quels espaces publics transitoires peuvent y être aménagés. A ce jour, l'investissement public dans le projet Sainte-Henriette est de 10 M€, sur un total estimé de 36 M€. En avril prochain, une ligne de bus à haut niveau de service (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

Articles sélectionnés pour vous

CL Abonnement

TRAITS URBAINS N°101

Capture123.PNG

http://bit.ly/traitsurbains101