12
décembre 2018

Un tremplin pour Foncière Inea

Immobilier
Outils
TAILLE DU TEXTE
Du côté de Foncière Inea, les voyants sont au vert. Au terme de l’exercice 2017, son résultat net s’affiche en hausse de 165 % sur douze mois, à 26,5 M€, selon les résultats publiés en février. "Cela valide notre stratégie, qui est d’investir dans des immeubles de bureaux neufs dans les grandes métropoles régionales françaises", apprécie Philippe Rosio, président-directeur général du groupe, dont le chiffre d’affaires progresse de 8,5 %, à 33,5 M€. Il résulte de l’accroissement du périmètre d’immeubles en exploitation (+ 4,4 %) et de l’augmentation des loyers à périmètre constant. 54 baux ont été conclus en 2017 pour plus de 46 000 m2, soit 12 % de plus qu’en 2016. Le taux d’occupation s’est ainsi amélioré de 2 % pour atteindre 90,4 %. Au cours de l’année 2017, Foncière Inea a engagé 100 M€ d’investissements nouveaux, essentiellement des immeubles de bureaux en Vefa, dont les livraisons s’étalent entre fin 2017 et fin 2019. Son patrimoine s’élève ainsi à 654 M€ (droits compris) à fin 2017.

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE