18
décembre 2018

Logistique : "un recul sensible", notamment en Ile-de-France

Immobilier
Outils
TAILLE DU TEXTE
"Par rapport aux percées de 2016 et 2017, le recul est sensible". Et les chiffres, fournis par Immostat, ne font que confirmer les dires de Didier Malherbe, executive director activité et logistique chez CBRE. Entre le 1er janvier et le 30 juin 2018, la demande placée d’entrepôts de plus de 5 000 m2 en Ile-de-France s’élève à 248 500 m2, en baisse de 55 % par rapport au premier semestre 2017. France entière, la demande placée d’entrepôts de plus de 10 000 m2 atteint 1 106 200 m2 (950 900 m2 en régions et 155 400 m2 en Ile-de-France), en diminution de 27 %. Le marché francilien affiche ainsi son plus bas niveau depuis 2013. "L’ébullition du marché de la région capitale, portée par de très gros développements l’an passé (900 000 m2 créés) se dissipe temporairement au profit d’un rééquilibrage régional", constate Didier Malherbe, qui reste positif malgré tout : "les volumes commercialisés au premier semestre (1,5 million de m2 en incorporant l’ensemble des transactions de plus de 5 000 m2) sont supérieurs à la moyenne des dix dernières années".

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

LP Abonnement

EDITION SPECIALE - N°100

Pave TU100