Saint-Louis Agglomération mise sur la mobilité électrique

Mobilités
Outils
TAILLE DU TEXTE
La mobilité électrique comme appui au développement des transports en commun: la CA Saint-Louis Agglomération (Haut-Rhin, 40 communes, 78 000 habitants ) choisit cette option avec le lancement de son réseau de bornes de recharge. Depuis le 1er juillet, "Izyborne" propose 25 bornes de recharge normale ou accélérée dans les dix communes les plus urbaines, avec pour la première année un abonnement à moitié prix (12  € annuels) et la gratuité de la charge. "D’une ampleur sans équivalent en Alsace, le dispositif servira de test pour déterminer le calendrier d’une seconde phase d’extension possible à l’ensemble des 40 communes", indique Thierry Litzler, vice-président transports et environnement. L’initiative devient un axe de la politique de mobilité qui repose par ailleurs sur la prolongation à Saint-Louis du tramway suisse de Bâle (depuis décembre dernier), le développement du transport à la demande et le cadencement renforcé du réseau de bus Distribus, dont la nouvelle DSP entrera en vigueur le 1er janvier prochain.

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE