14
novembre 2018

L'AU de Besançon décrypte l'étudiant

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
L'interaction entre ville et université, dont l'agence d'urbanisme de Besançon Centre Franche-Comté AudaB s'est faite une spécialité, va la mobiliser encore un peu plus, sous des facettes multiples et pour partie novatrices. L'AU engage en effet un programme de travail thématique selon quatre axes : l'insertion urbaine des bâtiments universitaires (avec leurs implications en termes de flux de déplacement), l'emploi des étudiants, leur santé et leur bien-être, leur logement. Sur ce dernier point, elle va concevoir un projet partenarial d'analyse et d'actions sur 2019 et 2020 avec notamment le Crous, l'université, Action Logement et la Caisse des dépôts, suite à l'appel à manifestation d'intérêt (AMI) de la Fédération nationale des agences d'urbanisme (Fnau) et de l'Association des villes universitaires de France, pour constituer des observatoires du logement étudiant. L'agglomération de Besançon a été retenue. Le travail décryptera les typologies, la vacance, le degré de réponse aux besoins nouveaux et futurs d'espaces communs, de connectivité, etc. La question de l'emploi en parallèle des études n'est pas marginale : "Action Logement nous rapporte que 40 % des étudiants en France travaillent, le phénomène mérite donc qu'on s'y (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE