12
décembre 2018

Lille : pas de fusion métropole-département

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
Drôle de drame au conseil de la Métropole européenne de Lille le 19 octobre. L'assemblée s'est prononcée contre l'hypothèse d'une fusion avec le département du Nord sur le modèle lyonnais. Problème : Jacqueline Gourault, la nouvelle ministre de l'aménagement du territoire, avait annoncé la veille, dans les colonnes de La Voix du Nord, que cette fusion ne se ferait pas. Quelques élus métropolitains sont quand même montés sur leurs ergots pour affirmer que le gouvernement ne pouvait "imposer un destin à la métropole". Le président (SE) de la MEL lui-même, Damien Castelain, s'est exclamé en séance : "je dis à la ministre : balance ta réforme". Pour sa part, le président (DVD) du conseil départemental, Jean-René Lecerf, est très satisfait de la décision de la ministre, "une amie", et de l'abandon d'une mesure "attentatoire à l'équité des territoires". Sur la forme, les réunions de ces derniers mois entre l'Elysée et les présidents de métropole l'avaient plus qu'agacé ; mais il se dit prêt à renouer des relations apaisées avec la MEL. Sur le fond, la seule réforme institutionnelle acceptable à ses yeux serait un rapprochement entre les régions et les départements et l'instauration de (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE